Vie et mort en systémique.

Le deuil… Quelque part entre Déméter et Perséphone.

La mort, la séparation, la perte comptent parmi les expériences humaines les plus courantes. Parmi les plus grandes sources de souffrance aussi. Le cycle de conférence 2017-2018 du CFTF se propose d’explorer la manière dont les systèmes humains font face à ces réalités.
Nous évoquerons d’abord avec Vinciane Despret le rapport que l’être humain entretient avec la mort et avec les disparus. Les vivants ont toujours parlé avec les morts. Faux dialogue, à vrai dire le plus souvent, où le locuteur fait les questions et les réponses. Et dans toutes les cultures du monde circulent des croyances qui confèrent aux morts le pouvoir de nous envoyer des messages, de différentes manières, répondant ainsi à nos questions existentielles. La conférence de Vinciane Despret interrogera malicieusement ces constructions anthropologiques.
Nous nous intéresserons ensuite à la question du deuil. Objet d’une littérature abondante depuis le texte fondateur de Freud, Deuil et mélancolie, ce phénomène est pourtant encore mal connu dans son processus même. Le deuil implique de profondes révisions des modes de fonctionnement et de représentation qui relèvent plus de la transformation progressive que du changement. Nous sommes habitués à les examiner sous un angle strictement individuel. Pourtant, c’est au cœur de nos relations que la mort/la séparation/la perte nous touchent. Accroc dans le tissu des relations, ce sont les forces de cohésion des systèmes (liens d’appartenance, loyautés, mythes, etc.) et la manière dont dialectiquement ils (re)combinent les forces d’acceptation et de combat (réorganisation fonctionnelle et structurale) qui permettent d’accomplir le travail du deuil.
Les ressorts fondamentaux de ce processus de transformation seront abordés sous l’angle systémique parMarie-Jeanne Schon. Accompagnatrice de deuil depuis de nombreuses années, elle nous invite à voir comment les familles font face à la perte d’un des leurs et comment les accompagner dans ce processus. Jacques Beaujean et Jacques Miermont,, rejoignant en quelque sorte l’interrogation de Vinciane Despret, posent une question audacieuse, La mort autrement, est-ce possible ? Une façon pour eux, au départ de leur travail avec des équipes de soins palliatifs, de voir comment l’accompagnement de la fin de vie est influencé par les conceptions du bien vivre et du bien mourir et d’interroger la place faite au corps, puissant vecteur de force, à ce stade de l’existence. Jean-Paul Gaillard interviendra en fin de cycle pour envisager la question du deuil sous un angle systémique général, en envisageant non seulement le deuil consécutif à un décès mais aussi le deuil relationnel, suite à une séparation par exemple. Comme à l’accoutumée depuis quelque temps, le cycle de conférences sera inscrit sous les auspices d’un mythe de référence. Le mythe de Déméter et Perséphone, interrogé sous un angle systémique, nous a semblé offrir un puissant contrepoint métaphorique qui sera développé au fil du cycle, en introduction des différentes conférences.

24 octobre 2017
Entre Déméter et Perséphone : Fabuler avec les morts
Vinciane Despret
Psychologue, Philosophe, Professeure à l’Université de Liège
22 février 2018
Entre Déméter et Perséphone : La famille face à la perte et au deuil
Marie-Jeanne Schon
Psychologue, Thérapeute de couples et de familles, Accompagnatrice de deuils
29 mars 2018
Entre Déméter et Perséphone : La mort autrement, est-ce possible ?
Jacques Beaujean(1) et Dr Jacques Miermont(2)
(1)Psychologue, Psychologue analyste, Thérapeute de couples et de familles, Formateur en systémique (2)Psychiatre, Psychanalyste, Thérapeute de couples et de familles, Formateur en systémique
27 avril 2018
Entre Déméter et Perséphone : Mort et séparation, un accompagnement
Lieu :
Horaire : P.A.F. :
systémique du processus de deuil
Jean-Paul Gaillard
Psychologue, Psychanalyste, Professeur émérite des Universités, Thérapeute de couples et de familles, Formateur en systémique
Salle polyvalente du CHP LE PETIT BOURGOGNE,
Rue Professeur Mahaim 84, 4000 Liège
9h-15h30
40€ par conférence, 130€ pour le cycle complet,
35€ par conférence, 120€ pour le cycle complet (membres de l’ABIPFS, anciens du CFTF) Sur le compte BE67 0010 5080 9787 du CFTF
Payement :
Inscription (avant paiement et uniquement à cette adresse) : marc.melen@gmail.com Accréditation en éthique demandée pour les médecins

facebooktwittergoogle_pluslinkedinfacebooktwittergoogle_pluslinkedin